LES INVENTAIRES APRÈS DÉCÈS DE LA VILLE DE DIJON À LA FIN DU MOYEN ÂGE (1390-1459). TOME I (1390-1408)

C’est un ouvrage extra ordinaire qui est mis à disposition en ligne. Je l’avais cité comme conseil d’achat de lecture ici même .

Accès direct à la table des matières : https://books.openedition.org/pumi/41848?format=toc

 

LES INVENTAIRES APRÈS DÉCÈS DE LA VILLE DE DIJON À LA FIN DU MOYEN ÂGE (1390-1459). TOME I (1390-1408)
Guilhem Ferrand

Éditeur : Presses universitaires du Midi 
Collection : Méridiennes 
Lieu d’édition : Toulouse 
Année d’édition : 2017 
Publication sur OpenEdition Books : 04 novembre 2020 
EAN (Édition imprimée) : 9782810705443 
EAN électronique : 9782810710706 
DOI : 10.4000/books.pumi.41848
Nombre de pages : 645 p.

 

 

 

Le capuchon à pointe rabattue vers le front (XIII° s. -XV° s.)

L’arrivée de la discutée mascotte des Jeux Olympiques de Paris 2024 m’a remis en mémoire un épisode amusant lié à une mode née mi-XIII° s. et courant jusqu’au début au moins du XV° s.[01]Cet épisode a vu un phénomène quasi-magique : la mise à jour minute par minute (ou presque) …

L’évolution de la broderie de tradition byzantine en Méditerranée orientale et dans le monde slave (1200-1800)

Cahiers Balkaniques.  L’évolution de la broderie de tradition byzantine en Méditerranée orientale et dans le monde slave (1200-1800)

Ce volume des Cahiers balkaniques est exceptionnellement et uniquement consacré à la broderie de tradition byzantine à l’Est de la Méditerranée et dans le monde slave, entre 1200 et 1800. Il rassemble les résultats de la recherche de spécialistes de différentes origines et met en lumière l’évolution de la broderie de tradition byzantine d’un point de vue interdisciplinaire qui embrasse l’iconographie, le style et la technique, durant les périodes byzantine et post-byzantine.

Il veut également répondre à plusieurs questions : comment les divers peuples héritiers de cette culture ont-ils perçu la broderie byzantine ? Quel a été le rayonnement artistique de certains centres de broderie devenus importants après la chute de Byzance ? Quelles sont les influences orientales ou occidentales qui s’introduisent dans la broderie de tradition byzantine ?

Sa très riche illustration permet au lecteur de mieux aborder les différentes techniques et stylistiques et d’avoir accès à des éléments difficiles d’accès et disséminés à travers le monde.

https://doi.org/10.4000/ceb.18255

https://web.archive.org/web/20220215163939/https://journals.openedition.org/ceb/18255

 

A noter en particulier :

Elena Papastavrou et Marielle Martiniani-Reber
Introduction. L’évolution de la broderie de tradition byzantine en Méditerranée orientale et dans le monde slave (1200­‑1800) 

Le point couché retiré dans le monde byzantin
Warren T. Woodfin

Marielle Martiniani‑Reber
Le parement d’autel de la Comtesse d’Étampes : une broderie réalisée dans le duché d’Athènes ? 

Les vêtements à capuche, sans manche aux XII° et XIII° siècles (et ce qu’ils deviennent)

Il sera question dans ce billet des vêtements que l’on porte le plus souvent à l’extérieur, qui couvrent la tête d’une véritable capuche, qui couvrent aussi la nuque, la gorge et les épaules, tout en étant dépourvus de manche. Le plus connu d’entre tous les vêtements médiévaux comportant un capuchon …

Les bâtiments de l’abbaye de Cîteaux : bilan et nouvelles données issues des sources comptables, xiie-xve siècle

Coraline Rey, « Les bâtiments de l’abbaye de Cîteaux : bilan et nouvelles données issues des sources comptables, xiie-xve siècle », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 25.1 | 2021, mis en ligne le 25 juin 2021 URL : http://journals.openedition.org/cem/18424 ; DOI : https://doi.org/10.4000/cem.18424

Des premiers témoins médiévaux aux broderies des Clarisses de Mazamet : une petite histoire de l’or nué (XIVe-XXe siècle)

Astrid Castres, « Des premiers témoins médiévaux aux broderies des Clarisses de Mazamet : une petite histoire de l’or nué (XIVe-XXe siècle) », Patrimoines du Sud [En ligne], 14 | 2021, mis en ligne le 01 septembre 2021 URL : http://journals.openedition.org/pds/6733 ; DOI : https://doi.org/10.4000/pds.6733

Les cuves à bain

Contrairement à une idée répandue, peut-être popularisée par la mort de Marat peinte par Jacques-Louis David, ou par le portrait présumé de Gabrielle d’Estrées (img 2) ou celui de Diane de Poitiers (img 3),  les représentations de cuves utilisées pour le bain médiéval ne montrent qu’exceptionnellement un drap protecteur disposé …

Plombs de maintien

Maintenir un livre ouvert lorsqu’il est bien à plat et horizontal n’est pas toujours aisé (cela dépend de l’état du dos de la reliure) mais au moins sommes nous aidés par la gravité pour que les pages restent (à peu près) ouvertes. Lorsque le lutrin est presque vertical, cela peut …

Back to Top